Suivez-nous :

IG

En tête à tête avec Zahra Omarji

Zahra Omarji, 26 ans, freelance makeup artist & digital content creator – Lisbonne, Portugal. @zahraomarji

Peux-tu nous raconter ton premier souvenir beauté ?

Mon premier souvenir beauté est drôle !

Quand j’étais enfant, j’ai toujours dit que je voulais être peintre comme Picasso, alors un jour, alors que ma grande sœur n’était pas en ville, je suis allée dans sa salle de bain où se trouvait tout son maquillage et j’ai fait des « peintures » sur mon visage et sur le papier. J’ai ruiné ses rouges à lèvres, ses fards à paupières, tout. Je pense qu’il n’y ait pas un produit que je n’ai pas utilisé. Quand elle est revenue elle était évidemment choquée mais elle a rit. Ma grande sœur a toujours été une bonne soeur, elle m’a même maquillé et fait les ongles pour des occasions spéciales quand j’étais petite. Je suppose donc que c’est vraiment mon tout premier souvenir lié à la beauté.

Quels sont les produits qui ont révolutionné ta routine ?

De nombreux produits ont changé la donne pour moi, mais je dois dire que j’ai trouvé l’écran solaire parfait. La crème solaire est essentielle et j’adore la crème Anthelios SPF50+ de La Roche Posay. De plus, comme j’utilise beaucoup de crème solaire, mon visage est très pâle et le sérum autobronzant à l’acide hyaluronique de Löwengrip est extraordinaire parce qu’il donne à la fois bonne mine et ajoute cet effet “plumpy” à ma peau.

Quel parfum t’accompagne au quotidien ?

Je suis une vraie accro aux parfums ! 

Je pense que le parfum reflète mon humeur et j’aime le faire correspondre à ce que je fais tel ou tel jour et à ce que je porte. Donc si je vais faire des courses et que j’ai une journée décontractée, je vais prendre mon “Santal 33” de Le Labo, si je veux quelque chose de sensuel et approprié pour une soirée, je vais prendre “Constantinople” de Penhaligons et enfin, si je me sens audacieuse, je vais prendre “Les Sables Roses” de Louis Vuitton.

Lorsque tu voyages, quelles sont tes astuces « feel good » ?

Mon conseil pour vous sentir bien lorsque vous voyagez est de prendre votre propre oreiller – si vous êtes comme moi et que vous avez du mal à vous habituer à un nouvel oreiller. Croyez-moi, j’ai eu des voyages terribles au cours desquels je me suis réveillée avec un cou douloureux et sans avoir pu dormir parce que je n’aimais pas les oreillers de l’hôtel. 

Notre philosophie « We are not a beauty standard, we are standards. » semble te toucher, peux-tu nous expliquer pourquoi ?

Je vis avec cette philosophie parce que toute ma vie j’ai lutté avec mon corps. J’ai toujours été super petite et maigre, peu importe les quantités je mangeais. Quand j’étais enfant et aussi adolescente, j’ai parfois entendu des commentaires horribles sur mon corps et aujourd’hui je dis “NON” à tous ces mots qui m’ont blessé et m’ont amené à prendre des mesures extrêmes comme prendre des comprimés pour augmenter mon appétit – ce qui allait fondamentalement contre ma nature et ma génétique. Aujourd’hui, j’aime chaque partie de moi et j’encourage les gens à écouter leur cœur, à se regarder avec gentillesse et amour. Ce n’est pas facile de changer notre propre état d’esprit, cela demande du travail, de l’acceptation de soi, c’est un véritable défi mais ça en vaut tellement la peine ! Je n’ai jamais été aussi heureuse avec moi-même. 

TOP

Standards Newsletter

Subscribe to our newsletter to not miss any of our news and get some surprises!