Suivez-nous :

IG

Confinement : les conseils du Dr Peres, dermatologue et co-fondatrice d’Alaena

Enfermés nous pourrions craindre d’être atteint par la dépression saisonnière, c’est une forme de dépression survenant habituellement lors de changements saisonniers, généralement en automne-hiver, lorsque les heures d’ensoleillement diminuent. Cela a des répercussions aussi sur le teint qui devient plus terne.

Voici mes conseils pour trouver un équilibre malgré les restrictions sanitaires imposées et avoir une bonne hygiène de vie en restant chez soi.

Une alimentation équilibrée 

Même si vous gardez des protéines animales, optez pour le régime flexitarien, ne vous privez pas des richesses et de la biodiversité du régime Vegan. C’est l’occasion de varier vos menus, découvrez de nouveaux ingrédients. Les bons aliments apportent des antioxydants, ce sont les médicaments que les plantes élaborent pour lutter contre les maladies, ils sont aussi bons pour nous. 

Parmi les antioxydants, la cystéine est présente dans presque toutes les protéines et intervient dans la synthèse de la mélanine, le pigment naturel de la peau et des cheveux. Elle intervient aussi dans la synthèse du coenzyme-A qui joue un grand rôle dans le métabolisme humain.
Aliments riches en cystéine : levure de bière, germe de blé, ail, oignon, chou de Bruxelles, brocoli, noix, graines.
Autre famille d’antioxydants, les phenols et polyphenols : le kiwi par exemple, contient davantage de vitamine C que l’orange, il fait partie des fruits ayant l’activité antioxydante la plus élevée. Il fournit aussi de la vitamine E contenue dans ses graines noires ou encore de la provitamine A, et des B1, B2, B3, B5 et B6. Il est riche en potassium, son taux de magnésium est élevé. On y trouve aussi du fer, du cuivre, du zinc et du phosphore.
Redécouvrir la betterave, sa richesse tient à sa couleur rouge ; ses différents pigments ont des propriétés antioxydantes. Ses flavonoïdes ont une teneur qui demeure constante, même après cuisson. La betterave est ainsi l’un des rares végétaux à contenir des bétalaïnes (renouvellement cellulaire, très intéressant pour les femmes enceintes pour le développement du fœtus, et chez les enfants en croissance, ainsi que pour les personnes convalescentes). Crue elle est délicieuse en salade. Cuite, cuisinez-la seule en croute de sel ou mélangée avec les autres légumes de saison. Elle est aussi source de vitamine B9 et A, potassium, magnesium.

Les carottes et la coriandre sont riches en coumarine. Les canneberges (cramberies) sont riche en anthocyanes, et sont excellentes en mélange avec des noix, noisettes, amandes, qui apportent aussi des acides gras essentiels.
Variez les épices et les herbes dans vos plats ou en tisane : thym, persil, girofle, gingembre, curcuma qui augmente notre immunité.

L’épinard est l’une des verdures les plus riches en antioxydants, ce légume de saison, est également extrêmement riche en vitamines (vitamine A, vitamine B9, vitamine C et E), sels minéraux, fer et zinc. Il faut veiller à le consommer cru pour être métabolisé à 100%.

L’ail est un super-aliment qui permet de booster le système immunitaire. Il possède une puissante action antibactérienne, antimicrobienne et anti-inflammatoire, il aide à maintenir le système immunitaire, surtout lorsqu’il est cru. Avec les enfants faites germer des graines pour agrémenter vos salades, préparez vos plantes aromatique pour l’été (on peut déjà planter le basilic devant une fenêtre ensoleillée). Un enfant qui cuisine à 2 fois moins de risque d’obésité.

Une activité sportive régulière

Pratiquer une demi-heure d’activité sportive chaque jour en associant travail du cardio, de la musculature et souplesse en associant yoga, pilate, stretching, méditation, gainage, musculation douce. Pour oxygéner le visage, faire des mouvements tête en bas en pratiquant des positions inversées, comme la posture chien tête en bas en yoga (Adho Mukha Svanasana).

Comment pallier le manque de Vitamine D ? 

La vitamine D chez l’homme provient, soit d’une synthèse directe à partir des dérivés du cholestérol dans l’organisme via l’exposition aux UV, soit des apports alimentaires. Pour garder un apport en vitamine D nécessaire à l’organisme, laissez rentrer les rayons du soleil chez vous. Profitez en pour aérer votre logis – sans voiture l’air retrouve sa pureté. Si vous pouvez mettre la literie au soleil (désinfection, parfum naturel). Pour une luminothérapie qui remonte le moral, il suffit de regarder la lumière 1/2h à une distance de 50 cm. Pour la synthèse de vitamine D, 10 à 15 minutes par jour sur les avant-bras suffisent en évitant le pic d’UV autour de midi. Bien sûr les peaux claires devront choisir un temps court, elles fabriquent plus rapidement cette vitamine et sont plus fragiles (surtout la peau ne doit pas rougir).

Côté alimentation, choisir des aliments riches en vitamine D :
– Vitamine D3 : huile de foie de morue, hareng, maquereaux, sardines, saumon, truite, thon en boîte, chocolat noir
– Vitamine D2 : champignons (pleurotes, shitake).Varier les recettes en puisant dans la biodiversité pour avoir des apports équilibrés en vitamines, antioxydants et acides aminés essentiels.

Faut-il adapter notre routine beauté ?

Pour avoir une belle peau il est essentiel de limiter le stress. Profitez de ce temps pour faire sereinement votre rituel de soins, bien masser le visage et le corps lors de l’application. Pour les gestes de massage, lisser votre visage de l’intérieur vers l’extérieur, insister sur le contour des yeux pour réveiller les traits et drainer. Prendre le temps de faire un Peeling aux acides de fruits 1 à 2 fois par semaine pour exfolier en douceur et redonner de l’éclat à la peau. Les alpha hydroxy acides extraits naturellement de fruits permettent de lutter contre le teint terne.

Le maquillage n’est plus nécessaire, votre peau va souffler. Même si vous ne vous maquillez pas, nettoyez quand même chaque jour votre visage avec un savon saponifié à froid pour éliminer les excès de sébum, la couche cornée superficielle qui est renouvelée chaque jour et réguler la flore cutanée. Rincer ensuite avec une eau de source ou thermale.

Pour le corps, faites un gommage 1 à 2 fois pas semaine et masser ensuite énergiquement avec un baume hydratant.

Je vous souhaite beaucoup de courage pour traverser sereinement cette période difficile. Prenez soin de vous et de vos proches.

Dr Sylvie Peres, dermatologue et co-fondatrice d’Alaena
www.alaena-cosmetique.com

TOP

Standards Newsletter

Subscribe to our newsletter to not miss any of our news and get some surprises!